Une géopolitique de Phases

Le seizième ouvrage des éditions du Grand Tamanoir a été publié début juillet 2022 :

Une géopolitique de Phases

Ouvrage coordonné par Richard Walter

« Le rôle d’un mouvement comme “Phases” demeure plus que jamais celui d’un convertisseur d’énergie, dont la tâche essentielle consiste à capter les échos de forces éparses et à les diffuser de telle façon que leur nécessaire anarchie native se fonde dans un courant d’idées. » (1960)

Continuer la lecture de Une géopolitique de Phases

Poésie surréaliste et alentours : Jean-Claude Silberman dans En attendant Nadeau

La revue en ligne En attendant Nadeau a rendu compte de l’anthologie de la « poésie (presque) complète de Jean-Claude Silbermann par la plume d’Alain Roussel :

C’est peut-être la langue des oiseaux que Jean-Claude Silbermann écoute la nuit, en somnambule à l’affut sur la passerelle entre l’éveil et le rêve, notant scrupuleusement leur mystérieux babil.

Consulté l’article publié le 23 mai 2022.

Suzel Ania

Suzel Ania est née en 1946, elle vit en Bretagne.

« … Des somptuosités des années 90 aux richesses sévères du noir des années 2000 (quelle matière !), c’est un art du collage exceptionnel qui nous est donné… Harmonie autre, c’est bien de cela qu’il s’agit dans l’oeuvre de Suzel Ania ; moins le détournement qu’un haut style au service du Merveilleux. » (Jacques Lacomblez)

Continuer la lecture de Suzel Ania

Une géopolitique de Phases à Saint-Cirq Lapopie – communiqué

Exposition internationaliste, 2 juillet – 28 août 2022

Cette exposition est organisée par Richard Walter avec la collaboration des rédacteurs de la revue Infosurr et de l’association La Rose impossible, le soutien et les prêts de différents collectionneurs et de la galerie Les Yeux fertiles à Paris. Une publication aux éditions du Grand Tanamoir accompagnera l’exposition.

Continuer la lecture de Une géopolitique de Phases à Saint-Cirq Lapopie – communiqué

Jean Thiercelin

Né à Paris le 2 janvier 1927, Jean Thiercelin commence très tôt à peindre et à écrire. Lors de la Seconde guerre mondiale, il s’engage très jeune dans la Résistance comme agent de liaison. Il est arrêté le 14 avril 1944 et transféré à la prison de la Santé de Paris, il n’en sortira qu’à la Libération de Paris. Ce séjour en prison va le marquer fortement ; il en garda une virulence jamais démentie contre toute injustice ou contre toute contrainte.

Continuer la lecture de Jean Thiercelin