Michel Remy

Michel Remy, universitaire né à Épinal, est le fondateur du groupe éditions Marges et de la revue Flagrant Délit (1978). Dès 1978, il collabore à de nombreuses expositions surréalistes à Londres, Nancy, Épinal et Paris. Il collabore aux activités du mouvement Phases d’Édouard Jaguer et du groupe Melmoth de Conroy Maddox à Londres.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés au surréalisme britannique dont il est une des autorités internationales : David Gascoyne ou l’urgence de l’inexprimé, 1984) ; L’Univers Surréaliste de Desmond Morris (Souffles, Paris, 1991, traduit la même année en anglais : The Surrealist World of Desmond Morris, Jonathan Cape, Londres, 1991) ; Surrealism in Britain (Lund Humphries, Londres, 1999), qui est la seule étude à ce jour sur le surréalisme anglais (peinture, poésie, sculpture, cinéma, politique) ; Au Treizième Coup de Minuit, anthologie de la poésie surréaliste britannique (Dilecta, Paris, 2008 ; On the Thirteenth Stroke of Midnight, Carcanet, Manchester, 2013) ; Les Coleman, Brève histoire de l’igloo africain (bilingue, Le Grand Tamanoir, 2017) ; Eileen Agar Dreaming oneself awake ( Reaktion Books, Londres, 2017) ; À tue tête / Headworks de Desmond Morris (bilingue, Le Grand Tamanoir, 2020).

Il habite à Nice et prépare une édition de la traduction des poèmes et proses de Humphrey Jennings.


Michel Remy aux éditions du Grand Tamanoir :

Brève histoire de l’igloo africain / A short history of the african igloo de Les Coleman (édition et traduction, préface de Silvano Levy)

À tue tête / Headworks de Desmond Morris (édition et traduction de Michel Remy, préface de Silvano Levy)

Jacques Lacomblez, un Jardin universel (texte sur Lacomblez)