Guy Girard

Né le 1er janvier 1959 à Flamanville, dans le Cotentin. Il y avait jadis, parait-il, un dragon dans ce village : de là une attirance affirmée pour le merveilleux ? Découvre vers 17 ans que la poésie n’est pas un département de la littérature et que le surréalisme ne peut qu’avoir encore des beaux jours devant lui. Troque alors très volontiers au lycée un 33 tours de Johnny Hallyday contre un livre de Sarane Alexandrian sur la peinture surréaliste ; il passe alors un violent souffle d’air qui sentira bientôt la térébenthine…

Fréquente dans les années 1980, la bande de Jimmy Gladiator, puis depuis 1990, après avoir rencontré Vincent Bounoure et Michel Zimbacca, il participe aux activités des groupes surréalistes de Paris et d’ailleurs, notamment au travers des revues SURR (Paris), Analogon (Prague), Salamandra (Madrid) et d’expositions collectives… Il a publié quelques recueils de poèmes : Lapins de Merlin (éd. Camouflage, Houilles, 1986), Les Neiges carillonnantes (id., 1988), L’Oreiller du souffleur (éditions surréalistes, Paris, 2008), Maillot d’hécatombes pour Jeanne D’Arcula (éd. Sonambula,
Montréal, Canada, 2013), un recueil d’essais : L’Ombre et la Demande, projections surréalistes (Atelier de création libertaire, Lyon, 2005). Il a édité l’anthologie Insoumission poétique, tracts, affiches et déclarations du groupe de Paris du mouvement surréaliste, 1970-2010 (éd. Le Temps des cerises, Paris, 2011 et éd. Sonambula, Montréal, 2011). Il a également participé à l’ouvrage collectif Un Paris révolutionnaire, émeutes, subversions, colères (éd. de L’esprit frappeur, Paris, 2001) et traduit avec Alfredo Fernandes Un Couteau entre les dents du poète portugais Antonio José Forte (éd. ab irato, Paris, 2007). Il publie ces derniers temps une série de plaquettes, tantôt composées de récits de rêves, et tantôt de poèmes ou de récits uchroniques : Abrégé d’histoire universelle vu en rêve, Athée, André Breton en Chine

Ses dernières publications (mai 2018) :  Surréalisme, déclarations et tracts du mouvement international des années 1920 à nos jours, anthologie présentée et rassemblée par Guy Girard, aux éditions Hylea à Moscou (et en russe), printemps 2018. À l’ouest de l’enclume, aux éditions A l’Index, Epouville, printemps 2018.


Guy Girard aux éditions du Grand Tamanoir

Tableaux noirs