Tous les articles par Les éditions du Grand Tamanoir

Un jardin universel – Jacques Lacomblez

Le deuxième volume du Grand Tamanoir a été publié dans les derniers jours de décembre 2019  – le deuxième pour cette année :

Un jardin universel

« Une anthologie de regards sur Jacques Lacomblez »

Jacques Lacomblez est des grands acteurs de l’aventure surréaliste et du mouvement Phases en Belgique et dans le monde. À travers ses oeuvres picturales comme à travers ses poèmes, il nous invite à partager ses espaces de mémoire et son imaginaire lyrique.

Continuer la lecture de Un jardin universel – Jacques Lacomblez

Illustrations de Jacques Lacomblez pour le tirage de luxe du Jardin universel

Le livre autour de Jacques Lacomblez, Un Jardin universel, sera finalement imprimé en novembre 2019.

Il rassemble des textes inédits sur Jacques Lacomblez. Il est illustré par une trentaine de reproductions en couleurs d’oeuvres de Lacomblez et de dessins inédits de celui-ci réalisés pour le livre.
Continuer la lecture de Illustrations de Jacques Lacomblez pour le tirage de luxe du Jardin universel

Les projets du Grand Tamanoir 2019

Un nouveau titre en 2019, un titre en 2018, sept titres entre 2017 et 2008 : le Grand Tamanoir persiste…

Il a aussi participé à l’édition d’un coffret d’art de Christian d’Orgeix avec les éditions La Doctrine de Genève

Et il annonce pour 2019 et plus tard d’autres publications ayant le surréalisme comme fil directeur :

  • Jacques Lacomblez, Un jardin universel (automne 2019),
  • La poésie de Desmond Morris en édition bilingue,
  • Guy Girard & Christian Martinache, Sans-Culottides
  • Jean Thiercelin & Marie Carlier, préface de Ludovic Tac,
  • Etc., etc.

Pour l’automne 2019, Le Grand Tamanoir sera au salon de la revue (stand Infosurr, 11-13 octobre 2019) et au salon de l’autre livre à Paris (16-18 novembre 2019).

Les Capucines aux lèvres d’émail publié

Le neuvième Grand Tamanoir a enfin été publié dans les derniers jours de juillet 2019  :

Philippe Audoin
Illustrations de Jean-Claude Silbermann

Les Capucines aux lèvres d’émail

« Sur André Breton »

De la Place Blanche et du boulevard de Clichy jusqu’aux cheminements mentaux les plus aventureux, il n’y a qu’un pas, qui franchit nécessairement le seuil du 42 rue Fontaine à Paris, l’adresse de l’atelier d’André Breton.
Ces récits inédits de Philippe Audoin (1924-1985) nous font traverser les quartiers, les heures et les livres mémorables sous la lumière convaincante et grave de certains rêves.

Continuer la lecture de Les Capucines aux lèvres d’émail publié

Jean-Claude Silbermann

Extrait de la biographie de Jérôme Duwa publié dans Philippe Audoin & Jean-Claude Silbermann, Les Capucines aux lèvres d’émail

Contrairement à l’inconscient, il n’y a pas de voie royale menant au surréalisme. Il n’y a que des chemins de traverse. Est-ce la lecture d’Alcools de Guillaume Apollinaire qui a mis Jean-Claude Silbermann sur la piste ? Certainement, mais de cette lecture vacillante, à l’âge de dix-neuf ans, dont il déclare volontiers ne s’être jamais remis, il y a encore un pas menant à la participation aux activités du groupe surréaliste de 1956 à 1969.

Continuer la lecture de Jean-Claude Silbermann

Philippe Audoin

Extrait de la biographie de Jérôme Duwa publié dans Philippe Audoin & Jean-Claude Silbermann, Les Capucines aux lèvres d’émail

[…] « Le temps n’est pas venu de parler d’André Breton sans passion » écrivait encore Audoin dans un livre précédent, datant de 1970, consacré à l’auteur du Revolver à cheveux blancs. Beaucoup des malentendus relatifs au surréalisme disparaîtraient si l’on parvenait plus souvent à se tenir résolument dans l’ouverture d’angle de la passion.

Continuer la lecture de Philippe Audoin