Christian Martinache et Guy Girard, Les Sans-Culottides

Le prochain Grand Tamanoir va être publié dans les premiers jours de janvier 2021 : le nouvel opus de Christian Martinache et Guy Girard.

Christian Martinache et Guy Girard

Les Sans-Culottides

ou quelques rêves d’Anna Freud

Christian Martinache a d’abord fait une série de collages de petites dimensions, parfois à peine plus grands que des timbres-poste. Puis en regard de ces images vastes et fastueuses comme l’horizon onirique, Guy Girard les a une par une illustrées d’un court poème de quatre vers.
Tel celui-ci qui ouvre ce recueil :

Sapristi encore un siècle de fichu quelle salade
D’espionnite tourbillonne et se donne ici beau jeu
De renverser tables chaises et piano dans un nid d’oiseau
Alors qu’un tigre verse des larmes noires sur le parquet

Cet ensemble qui n’est rien moins que le résultat d’un jeu d’impatience, est façon, parmi d’autres, de craquer l’allumette (de tant de rêves et même de ceux d’Anna Freud) pour brûler les calendriers. Saturnales d’hier et de demain, Sans-Culottides utopiques pour saluer l’équinoxe où la nuit égale le jour dans une même rage qui, comme l’affirme dans sa préface le surréaliste brésilien Sergio Lima, « rend propice l’immanence même du merveilleux ».

Avant-propos de Sergio Lima.

Environ 80 pages, 14,5 x 21 cm, illustrations en couleurs.

Le tirage de tête : 20 exemplaires numérotés, accompagnés d’un collage original et inédit signé par Christian Martinache.


Présentation des auteurs :

Parution en décembre 2020 : 12e titre des éditions du Grand Tamanoir.

Bulletin de souscription

 


 

The new work by Christian Martinache and Guy Girard, which is the twelfth publication of the Editions du Grand Tamanoir, with the support of Infosurr, is about to come out at the end of January.

Christian MARTINACHE et Guy GIRARD

Les Sans-Culottides
or
A Few Dreams by Anna Freud

 

Christian Martinache first made a series of small-size collages, some of them not bigger than postage stamps. Then, opposite these images as large and sumptuous as the horizon of dreams, Guy Girard illustrated each of them with four-line poems, just like the following one which opens the book :

This collaborative work, which is nothing less than a game of impatience, is a way, among others, of striking the match of so many dreams, including those of Anna Freud, and burning all calendars. These are the Saturnalia of yesterday and tomorrow, utopian Sans-culottides to greet the equinox when the night equates the day with the same rage which, as the Brazilian surrealist Sergio Lima emphasizes, «  is conducive to the very immanence of the marvellous ».

Foreword by Sergio Lima.

Approx. 80 pages, 14,5 x 20 cm., colour illustrations

Advanced edition : 20 copies numbered and presented , each with an unpublished original collage signed by Christian Martinache.