Christian Martinache et Guy Girard, Les Sans-Culottides

Le prochain Grand Tamanoir va être publié dans les derniers jours de décembre 2020 : le nouvel opus de Christian Martinache et Guy Girard.

Christian Martinache et Guy Girard

Les Sans-Culottides

ou quelques rêves d’Anna Freud

Christian Martinache a d’abord fait une série de collages de petites dimensions, parfois à peine plus grands que des timbres-poste. Puis en regard de ces images vastes et
fastueuses comme l’horizon onirique, Guy Girard les a une par une illustrées d’un court poème de quatre vers.
Tel celui-ci qui ouvre ce recueil :

Sapristi encore un siècle de fichu quelle salade
D’espionnite tourbillonne et se donne ici beau jeu
De renverser tables chaises et piano dans un nid d’oiseau
Alors qu’un tigre verse des larmes noires sur le parquet

Cet ensemble qui n’est rien moins que le résultat d’un jeu d’impatience, est façon, parmi d’autres, de craquer l’allumette (de tant de rêves et même de ceux d’Anna Freud) pour brûler les calendriers. Saturnales d’hier et de demain, Sans-Culottides utopiques pour saluer l’équinoxe où la nuit égale le jour dans une même rage qui, comme l’affirme dans sa préface le surréaliste brésilien Sergio Lima, « rend propice l’immanence même du merveilleux ».

Avant-propos de Sergio Lima.

Environ 80 pages, 14,5 x 21 cm, illustrations en couleurs.

Le tirage de tête : 20 exemplaires numérotés, accompagnés d’un collage original et inédit signé par Christian Martinache.


Présentation des auteurs :

Parution en décembre 2020 : 12e titre des éditions du Grand Tamanoir.

Bulletin de souscription